bandeau3-pad-1_11.jpg

 

 

Accueil A adopter     Contact     Le doby    Boutique   F.A.Q   Coin presse Liens    FORUM

Les tumeurs mamaires chez les femelles

LE CYCLE SEXUEL DE LA CHIENNEphenixrepos1.jpg


LA PUBERTE


Les premières chaleurs apparaissent à l'âge de :

• 5 à 8 mois chez les petites races
• Entre 10 et 18 mois chez les grandes races
Il existe toutefois de fortes variations individuelles et on ne s'inquiétera pas de l'absence de chaleurs jusqu'à l'âge de 18 mois. Le cycle durant 6 mois en moyenne, la chienne présente 2 périodes de chaleurs par an.

A partir de la puberté, l'activité sexuelle se poursuit pendant toute la vie de la chienne. Il n'y a pas de ménopause dans l'espèce canine.

LE CYCLE
Le cycle se décompose en trois grandes périodes : les chaleurs, l'après chaleurs et le repos sexuel. Le moment d'apparition des chaleurs semble indépendant des saisons avec une fréquence cependant légèrement plus grande en automne et au printemps.

Période 1 : les chaleurs
La période durant laquelle la chienne manifeste des «chaleurs» dure environs trois semaines est peut être divisée en 2 phases : le pro-oestrus et la période d'oestrus.

Le pro-oestrus : période de gonflement vulvaire et des pertes de sang qui dure 8 à 10 jours durant lesquels la chienne attire les mâles mais refuse la saillie. Cette période correspond à la formation des ovules.

La période d'oestrus qui correspond à l'ovulation spontanée de la chienne et donc à la période fécondante, dure 8 à 10 jours également. A partir de ce moment la chienne accepte la saillie, elle reste immobile à l'approche du mâle. La plus forte fécondité est obtenue dans les 2 ou 3 premiers jours de cette période. Si vous êtes propriétaire d'une chienne l'oestrus représente la période critique des chaleurs, c'est en effet à ce moment qu'il faut :

• Faire saillir la chienne si vous souhaitez la faire reproduire
• Eviter tout contact avec les mâles si vous souhaitez éviter une gestation
La chienne peut être fécondée par des mâles différents lors du même oestrus.

Période 2 : l'après chaleurs
Durant le metoestrus la chienne rentre dans une période de production de progestérone (l'état hormonal d'une chienne non gestante est le même que celui d'une chienne gestante). C'est durant cette période que la chienne présente le plus souvent des complications du type lactation de pseudo-gestation ou métrite.

Période 3 : le repos sexuel
Le cycle se termine par une période de repos sexuel complet ou anoestrus.

LES MALADIES ASSOCIEES AU CYCLE SEXUEL CHEZ LA CHIENNE
Les infections utérines (métrites, pyomètres)
Durant la période des chaleurs, le col de l'utérus de la chienne est ouvert et permet parfois à certains microbes (bactéries) de coloniser la matrice. A la fin des chaleurs, le col de l'utérus se referme et peut ainsi emprisonner les microbes. Ceux-ci se multiplient à l'intérieur de la matrice jusqu'à constituer une collection de pus relativement importante. La chienne est progressivement intoxiquée. Elle peut présenter de nombreux symptômes tels que :

• Absence d'appétit
• Pertes au niveau de la vulve
• Augmentation de la soif et de la quantité d'urine produite (polyurie, polydypsie)
Face à de tels symptômes dans les deux mois qui suivent les chaleurs, il est urgent de présenter votre chienne à un vétérinaire qui pourra valider rapidement l'état de santé de votre chienne. S'il est parfois possible de maîtriser l'infection par un traitement antibiotique, la chirurgie s'avère le plus souvent indispensable pour sauver l'animal.

La pseudo-gestation
La chienne subit durant son cycle les mêmes modifications hormonales qu’elle soit gestante ou non. Lorsque les variations sont importantes, elles induisent chez la chienne des modifications psychologiques et physiques. La chienne adopte un comportement maternel (elle est agitée, regroupe ses jouets autour d’elle) et ses mamelles gonflent en produisant parfois du lait. Cet état est désigné sous le nom de pseudo-gestation. Des traitements efficaces existent, parlez-en à votre vétérinaire.

Les tumeurs mammaires
Les tumeurs mammaires sont très fréquentes chez la chienne. Elles apparaissent sous l'effet des hormones sexuelles. C'est pourquoi, il est conseillé de faire stériliser sa chienne très tôt (avant les premières chaleurs) lorsqu'on ne prévoit pas la faire reproduire. Quand les tumeurs mammaires sont apparues, il est toujours conseillé de les enlever chirurgicalement.

LA CONTRACEPTION
On peut empêcher l'apparition des chaleurs par l'utilisation de contraceptifs hormonaux (le plus souvent des progestatifs) qui permettront une suppression temporaire du cycle. La contraception peut être pratiquée soit par voie orale, soit par voie injectable. Dans tous les cas, ces produits doivent être administrés pendant le repos sexuel, c'est-à-dire l'anoestrus, soit un à deux mois avant la date présumée des chaleurs à supprimer. Le vétérinaire pourra valider que la chienne est bien au repos sexuel par un frottis vaginal. Attention, la contraception hormonale n'est pas dépourvue d'effets secondaires et peut favoriser la survenue d'infections utérines ou de tumeurs mammaires.

Si la chienne n'est pas destinée à la reproduction, il vaut mieux adopter la solution définitive, la stérilisation chirurgicale en pratiquant une ovariectomie. Cette intervention supprime les ovaires et donc la chienne n'aura plus de cycle sexuel (et donc plus de pertes de sang). Il est conseillé de la pratiquer avant la puberté, ce qui évitera les risques de pathologie génitale (métrite) et mammaire.

Toutes les photos figurant sur le site de la PAD sont notre propriété ou nous ont été confiées.
Merci de ne pas les copier pour votre usage personnel ou pour une utilisation sur d'autres sites.